La chaise Eames : un objet esthétique pour votre intérieur

Qui n’a pas déjà vu ces chaises design, mobilier épuré et contemporain signé du nom des époux Ray et Charles Eames dans les années cinquante ? La collection, icône du design du XX° siècle, comporte divers modèles se mariant à tous les styles et toutes les sortes d’ambiance d’intérieur. Ces pièces sont, aujourd’hui, immanquablement vintage et prisées des collectionneurs comme des nostalgiques.

Bref historique

Charles Eames était un architecte américain qui a fait ses études dans les années 20-30. Il ouvre son cabinet d’architecte et gagne avec un de ses collaborateurs le premier prix d’un concours de création design, avant de continuer ses études à l’Académie des Arts de Cranbrook, où il enseigne le design industriel. Il y rencontre Ray Kaiser, sa future femme et assistante : Ray et Charles deviennent un vrai couple de designers, encore mythique de nos jours. Leur première création sort en 1956, il s’agit du fauteuil Lounge Chair ; puis s’ensuivent une série de chaises aux formes et coloris différents, avec un travail de texture : fibre de verre, contreplaqué... Un exemplaire de l’Eames Lounge chair wood (en bois) figure dans la collection permanente du MoMA de New York.

Chaises Eames

Un mobilier prisé

Un ou des modèles de chaises Eames à la maison, c’est la grande classe ! Et pour cause, les prix vont de 150€ à 6000€ la pièce pour les modèles les plus rares. Les chaises Eames sont régulièrement rééditées par Vitra en Europe, et Herman Miller aux Etats-Unis : on distingue ainsi les pièces 100% originales, c’est-à-dire entièrement d’époque, les semi originales (refaites sur une base d’époque) et les rééditions. Il existe aussi, bien évidemment, des contrefaçons... La vraie question à se poser est quel type de chaise l’on souhaite pour chez soi (il en existe une dizaine de modèles "courants").

Modèles & coloris

Chaque modèle est recommandé pour un ou des usages dans le catalogue Herman Miller de 1952 : dining chair, home use, desk chair (chaise pour dîner, pour l’usage domestique, chaise de bureau)... Le détail qui diffère est la forme et la couleur bien sûr mais aussi les pieds, qui sont qui en métal chromé, qui en bois de noyer, parfois en un alliage des deux. Il existe un modèle "rocking chair" baptisé RAR – les noms de la collection sont tous énigmatiques, car il s’agit en fait de sigles : RAR pour Rocking Armchair Rodbase, DAX pour Dining Armchair X-base, etc. Ces appellations complètes décrivent le produit et l’usage suggéré. Quant aux coloris, ils sont au nombre de 27 dans le catalogue d’origine. Si certains d’entre eux sont très demandés, d’autres au contraire sont extrêmement rares.

Où les acquérir ?

Les modèles les plus faciles à dénicher sont la DSS, la DSX et la DSR, qui ont été produites en masse (Dining Side X-base, Rodbase et "Stacking" c’est-à-dire empilable, ou encore "Scholastic" puisque ces chaises ont été conçues pour un usage scolaire). L’assise est intégralement composée de fibre de verre, qui a l’avantage de ne pas se rayer ni ployer avec les années. Les exemplaires 100% originaux sont évidemment des objets de collection rare. On trouve des chaises Eames sur Amazon ou Ebay (environ 60€) mais il s’agit bien souvent de copies, ou encore chez les antiquaires de mobilier design comme L’atelier 159 : ceux-ci proposent des rééditions et chaises semi originales, de 300€ à 600€.

Photo : copie d’écran de Google Image

Écrit par Dids le dans Design

Vous aimez ? Partagez !

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : v4saw83wty